Vigilance et réseaux sociaux

Nous faisons tous parti d’au moins 1 réseau social. Facebook à lui seul enregistre plus de 955 millions d’utilisateurs mensuels actifs, dont 543 millions en utilisation mobile.

Cependant, l’utilisation fréquente de ces réseaux pourrait fausser notre jugement quand il s’agit de décider quoi mettre (ou ne pas mettre)  en ligne. De plus, les utilisateurs sont invités à compléter leur profil au maximum. Ainsi,  certaines des informations saisies peuvent avoir des conséquences sur notre vie privée. Et avec la multiplication des réseaux sociaux, les risques de laisser filtrées des informations sensibles s’accrus. Publier trop d’informations peut entraîner des conséquences indésirables tels que l’usurpation d’identité.
S’afficher à outrance peut donc avoir ses dangers : usurpation d’identité, chantage, dommages sur l’e-réputation, etc. …. Trend Micro révélé que 1 personne sur 3 connait quelqu’un qui ont a été victime de vol d’identité et que 50% des utilisateurs ne vérifient leur paramètres de confidentialité que tous les 2 à 3 mois, sans pour autant les modifier.

Ces chiffres prouvent que les utilisateurs doivent être vigilants quant à leur vie privée.

A propos Mehdi HAMIDA

Moi en quelques mots: je m'appelle Mehdi, j'habite à Lyon, je suis chef de projet technique et papa geek. Je m’intéresse aux nouvelles technologies, à la publicité, la musique, à l’art en général et à la culture 2.0, ainsi qu’à tout ce qui a trait de près ou de loin à Internet : réseaux sociaux, webmarketing, le marketing viral et la veille stratégique.