mardi 6 décembre 2022

Twitter Dépendance

Selon une étude américaine, la dépendance au réseau social serait plus difficile à surmonter qu’une consommation régulière d’alcool ou de cigarettes. Pire, il semblerait qu’il soit plus difficile à s’en défaire que du café, du sexe ou du sommeil.

Après les antidépresseurs, bientôt les pilules pour arriver à vivre sans réseaux sociaux, sans Smartphone, sans Farmerama, sans Google, voire sans Internet (hého, faut pas pousser là)?

Possible, car selon une étude réalisée en 2010 auprès d’étudiants américains à qui l’on a empêché d’accéder aux medias sociaux pendant 24h, une bonne majorité d’entre eux ont exprimé un certain mal-être :
23% ont affirmé souffrir de dépendance,
21% de détresse mentale ou physique,
12% d’échec,
8% de confusion et
8% d’isolement.

Exagéré comme résultats ? Peut-être, mais juger donc par vous même en faisant le test.

Il en va de même bien évidemment pour les stars (Ashton Kutcher, Alec Baldwin ou Chris Brown).

About Mehdi HAMIDA

Moi en quelques mots: je m'appelle Mehdi, j'habite à Lyon, je suis chef de projet technique et papa geek. Je m’intéresse aux nouvelles technologies, à la publicité, la musique, à l’art en général et à la culture 2.0, ainsi qu’à tout ce qui a trait de près ou de loin à Internet : réseaux sociaux, webmarketing, le marketing viral et la veille stratégique.

Check Also

Tout le monde peut adopter avec la SPA

Voilà un superbe coup de com de la part de la SPA le jour de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.