lundi 5 décembre 2022

Tag Archives: tor

Tails 1.2 is out !!!

La dernier version de Tails est sortie. Pour ceux qui l’ignore encore, Tails, The Amnesiac Incognito Live System, est une distribution Linux Live, basée sur la DEBIAN et axée sur la sécurité, qui peut être facilement lancée sur n’importe quelle machine via une clef USB. Elle a été spécialement conçue pour préserver l’anonymat et la vie privée des utilisateurs sur Internet. La distribution Tails passe donc en version 1.2 et adopte Tor Browser 4.0.

Ce système d’exploitation a fait fureur après les révélations de Edward Snowden qui a déclaré l’utiliser afin de rester anonyme et garder ses communications privées pour les autorités.
En effet, cette distribution intègre de nombreux outils dédiés à la sécurité, à l’anonymat, et sa mise à jour en version 1.2 apporte quelques changements importants notamment le remplacement du navigateur. Ce choix permet de contourner la faille Poodle de SSLv3 qui permet de décrypter les données sur une connexion. A noter aussi que TrueCrypt sera définitivement retiré.
Pour le téléchargement de Tails 1.2 ça se passera par .

Anonabox pour pays censuré!

Anonabox est un projet (disponible sur la plateforme kickstarter) de boitier open source à petit prix et qui permet de naviguer librement et de manière anonyme sur le web.

Et cela tombe plutôt bien.  Dropbox vient encore de se faire (plus ou moins) hacké, Mailbox est disponible sur Mac, et le décret de la fameuse plateforme nationale des interceptions judiciaires (PNIJ) a été publié ce week-end… alors si l’anonymat et la protection de votre vie privée en ligne a encore une signification pour vous, vous devriez jeter un œil à ce projet fort intéressant.

C’est un minuscule boitier que l’on branche à sa box internet, et sur lequel on pourra se connecter en WiFi. Une fois connecté à votre anonabox grace à OpenWrt, le surf se fera d’une manière complètement anonyme, grâce au logiciel Tor. Ainsi, plus personne ne pourra savoir quels sites vous visitez, ni d’où vous venez.
anonaboxPratique surtout lorsque vous voyagez dans certains pays où le trafic est censuré. Les concepteurs chercheraient 7 500 dollars pour commencer la production; en 2 jours, ils avaient déjà atteint 150 000 dollars. Pas mal pour un produit qui devrait être commercialisé autour des 45 dollars.
Et si vous avez un peu de temps, prenez donc une Raspberry, et faites la même chose pour un coût à peu près identique (avec le fun en plus).

Quand TOR agace les russes

Le ministère de l’Intérieur de la Fédération de Russie a publié un avis sur son site le 11 juillet, sous le titre « Perform research, code ‘TOR’ (Navy) » , représentant un appel ouvert au cracking de TOR, dont le gagnant, celui qui aura été capable de concevoir une technologie fiable pour déchiffrer les données transitant sur le réseau TOR, sera choisi le 20 août. Le ministère veut spécifiquement des chercheurs capables « d’étudier la possibilité d’obtenir des informations techniques sur les utilisateurs et l’équipement des utilisateurs sur le réseau anonyme TOR ». Afin d’assurer la défense et la sécurité du pays, la compétition est interdite aux étrangers, et les participants russes devront s’acquitter de 195 000 roubles (environ $5555) de frais d’inscription pour y participer.

TOR (The Onion Router), a été initialement conçu, mis en œuvre et déployé en tant que projet de routage en oignon avec l’US Navy dans le but principal de protéger les communications gouvernementales. Aujourd’hui, il est utilisé tous les jours par plusieurs types de personnes, des militaires, des journalistes, des militants, des personnes comme vous et moi… . Il est aussi nécessaire si vous désirez vous connecter au Darknet.
Le Darknet, c’est une collection de pages non-indexées, ce qui signifie que vous ne pourrez pas les retrouver via les moteurs de recherche. Une estimation récente a conclu qu’il y a plus 600 téraoctets de données dans le Darknet.
Les pages des sites hébergés dans le darknet sont accessibles uniquement via TOR. Ci dessous une vidéo avec un vieil ami et collègue, Bruno Kerouanton :
[KGVID poster= »http://geekandmore.fr/wp-content/uploads/2014/07/Darknet-la-face-cachée-dInternet_thumb7121.jpg » width= »640″ height= »360″]http://geekandmore.fr/wp-content/uploads/2014/07/Darknet-la-face-cachée-dInternet.mp4[/KGVID] TOR n’est donc pas le bienvenu en Russie, le gouvernement avait déjà cherché à interdire l’utilisation de tout logiciel d’anonymat, mais la proposition a été abandonnée l’année dernière. Constamment la cible des agences de renseignement et d’autres entités qui cherchent à dévoiler l’identité des utilisateurs anonymesTOR a aussi été la cible de multiples tentatives de cracking afin de briser cet anonymat (voir les récentes révélations d’Edward Snowden à ce sujet).