samedi 26 novembre 2022

Tag Archives: instagram

Instagram-Facebook,voleur ?

Hey, what did you expect? Bienvenus dans le monde où les libertés individuelles sont relayées au dernier plan.

En effet, à partir du 16 Janvier  2013, Instagram se réserve le droit de faire ce qu’il veut de vos photos. Le réseau social photos, récemment racheté par Facebook (mais bien sûr), a modifié ses conditions générales d’utilisation (CGU) qui prendront donc effet au dans moins d’un mois.

Tout ou partie du Service peut provenir de revenus publicitaires. Pour nous aider à fournir des contenus payants ou sponsorisés, vous acceptez qu’une entreprise ou autre entité puisse nous rémunérer pour l’utilisation de votre nom d’utilisateur, vos “ like ”, vos photos et leurs métadonnées, et/ou les actions que vous menez, en relation avec ces contenus payant ou sponsorisé, sans aucune compensation pour vous.

Donc, dans un mois, Instagram aura le droit de céder le droit de vos photos à qui il le souhaite.
Souvenez-vous, ce bel hôtel, cet été, et ces superbes clichés que vous aviez réalisé… Ils pourront être racheter par ledit hôtel à Instagram, sans que vous n’ayez votre mot à dire. Pire, sans même en être informer, et encore moins, rémunéré.

Et bien sûr, il n’y a pas de possibilité de refuser ces conditions. Bienvenu dans le monde pitoyable de la bulle Facebook.

Il ne vous reste que 2 alternatives : passer votre profil en privé (seuls les personnes invitées peuvent le consulter), ou supprimer votre compte.

Dans le cas où vous opteriez pour cette seconde solution, pensez à récupérer toutes vos photos, et celles que vous avez aimé. Pour cela, rendez-vous sur instaport.me, vous aurez droit à une belle archive ZIP. Libre à vous de les publier sur un autre réseau social… #oupas.

 

Mise à jour :
Hier, Kevin Systrom, le cofondateur d’Instagram, a tenté de calmer l’incendie répendu sur les réseau sociaux. Il semblerait que leurs traducteurs aient fait preuve d’un peu de zèle.

«Le langage était confus et c’est de notre faute. Il est facile de mal interpréter un texte juridique»

Le langage proposé soulevait la question de savoir si vos photos pouvaient être incluses dans une publicité. Pour être clair nous n’avons pas l’intention de vendre vos photos. Et pour cette raison, nous allons retirer cette phrase.
[…] Rien n’a changé. Nous savons qu’il y a des artistes et des amateurs créatifs et vos photos sont vos photos, c’est tout.
[…] Si vous avez choisi de partager vos photos en privé, elles ne sont visibles que par les utilisateurs que vous avez approuvés.

On fait comme les enfants, enfin, comme Mark Zuckerberg, car comme ils aiment à le rappeler  une entreprise doit gagner de l’argent pour fonctionner. Alors on essaye de forcer le passage, on regarde la réaction, et si ça râle de trop, on fait un petit pas en arrière.. mais on garde les yeux sur son objectif principe, le business.