lundi 5 décembre 2022

Tag Archives: garde enfants

Qui va garder les enfants?

Aujourd’hui seuls 10% des enfants de moins de trois ans ont une place en crèche.
63% d’entre eux sont gardés par un de leurs parents – presque toujours par leur mère.

Environ 292 000 assistantes maternelles sont directement employées par les parents en exercice en 2009.
D’après la CNAF, cela correspondrait à 820 900 places disponibles. Mais seules 650 000 seraient destinées aux 0-3 ans.
45 000 enfants sont gardés par un salarié à domicile.
Il existe 10 800 établissements d’accueil du jeune enfant, ce qui represente 357 000 places, dont moins de 15 places  pour 100 enfants de moins de 3 ans.

Partant de ce constat, « Osez le féminisme ! » vous propose un peu d’aide pour savoir qui va garder votre enfant.


Cette association féministe généraliste a lancé le 9 Novembre 2012 sa nouvelle campagne intitulée « Qui va garder les enfants ? ».
Soyons clair, cette situation n’a rien d’exceptionnelle, c’est vrai défi qui a de grandes conséquences sur la vie professionnelle des femmes.

Faute de solutions, la naissance d’un enfant amène les femmes à interrompre ou à réduire leur activité professionnelle. 40% des femmes voient leur situation professionnelle modifiée à l’arrivée d’un enfant, contre 6% des hommes. Ce peut être un choix, mais ça ne l’est pas toujours. En effet, cette contrainte pèse majoritairement sur la carrière de toutes les femmes : les employeurs pensent souvent que les femmes sont moins disponibles ou qu’elles préfèrent un temps partiel. Cela explique en partie la persistance des inégalités salariales entres les femmes et les hommes qui ont des répercussions également sur les retraites.

Cette situation doit changer !
L’enjeu est bien de faciliter le retour à l’emploi des femmes qui le souhaitent et de garantir ainsi leur autonomie financière et sociale. C’est aussi de faire de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes une réalité.
Pour cela, chaque parent qui souhaite faire garder son enfant doit trouver une place d’accueil, accessible financièrement et géographiquement. La mise en place d’un véritable service public de la petite enfance doit devenir la priorité des pouvoirs publics.

Pour signer la pétition, cliquez ici !

Cette campagne interpelle les pouvoirs publics et leur rappelle leurs responsabilités :

  • proposer un nombre suffisant de places d’accueil accessible financièrement. Nous demandons la création de 500.000 places dans le secteur public ou à but non lucratif.
  • proposer un accueil de qualité. Nous demandons l’abrogation du décret Morano qui a artificiellement fait gonfler le nombre de places d’accueil au détriment de l’encadrement.
  • être accessible géographiquement. Nous demandons la mise en place de schémas locaux de développement des services d’accueil de la petite enfance.