jeudi 1 décembre 2022

Pour tout le reste, il y a Zwipe

C’est ce lundi 20 Octobre 2014 que le système de paiement mobile Apple Pay fera ses débuts aux États-Unis. C’est un fait, le paiement sans contact via la technologie NFC sera l’avenir, et les fabricants l’ont bien compris car ils multiplient les terminaux compatibles, tout comme Apple qui entre enfin dans la danse avec Apple Pay. Mais les cartes de paiement aussi intègrent de plus en plus cette technologie.
Et ce n’était pourtant pas gagné d’avance, lorsqu’en 2012, Renaud Lifchitz, ingénieur sécurité chez BT, a refroidit tout le monde en dévoilant le manque de sécurité de la technologie. Il est en effet facile d’intercepter des données personnelles stockées sur un support NFC car il n’existe pas réellement de vraies mesures de protection.
Avec une clé usb (mais aussi une raspberry ou avec un smartphone Android), il avait montré qu’il était possible de capter les communications émises depuis une carte située à proximité, et d’accéder à une multitude de données (nom, prénom, numéro de carte bancaire, date d’expiration, liste des 20 dernières opérations effectuées…).
Et pourtant, MasterCard a trouvé une solution avec la carte Zwipe!
[KGVID poster= »http://geekandmore.fr/wp-content/uploads/2014/10/Zwipe-MasterCard_Fingerprint-auth_thumb27.jpg » width= »640″ height= »360″]http://geekandmore.fr/wp-content/uploads/2014/10/Zwipe-MasterCard_Fingerprint-auth.mp4[/KGVID] Techniquement, le porteur de la carte devra placer son doigt sur le capteur biométrique tout en la passant au-dessus du terminal de paiement. Plus besoin de saisir son code puisque celui-ci sera remplacé par ses empreintes digitales,préalablement scannées et stockées uniquement dans la carte. Mieux encore, la prochaine version devrait être compatible avec tous les terminaux de paiement.

paralax-14-okt2

Notre défi réside dans notre capacité à délivrer une technologie offrant au consommateur une sécurité robuste ainsi que simplicité et confort d’utilisation. Le premier test réalisé par Zwipe constitue une étape importante et ses résultats sont très encourageants.

Ajay Bhalla, le président de la division Solutions de Sécurisation pour Entreprises chez MasterCard se veut très rassurant, mais nous savons tous que ces cartes auront aussi leur(s) faille(s), tout comme ce fut le cas avec l’apparition des YesCard dans les années 2000. Qu’en dira la CNIL d’ailleurs, qui a lancé en 2012 une expertise?

About Mehdi HAMIDA

Moi en quelques mots: je m'appelle Mehdi, j'habite à Lyon, je suis chef de projet technique et papa geek. Je m’intéresse aux nouvelles technologies, à la publicité, la musique, à l’art en général et à la culture 2.0, ainsi qu’à tout ce qui a trait de près ou de loin à Internet : réseaux sociaux, webmarketing, le marketing viral et la veille stratégique.

Check Also

Souvenir Wireless Lyon

De vieux souvenirs de l’année 2002, avec ma première TV, pour l’émission Tracks, sur ARTE. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.