Nouveau boitier Jeedom DIY

Je tenais à vous présenter mon nouveau boitier domotique Jeedom. J’en avais (et surtout madame) un peu marre de voir trainer tout cela dans le séjour, dans une simple boite. Je voulais quelque chose de discret et fonctionnel. Il fallait donc caser dans un boitier :
Un Raspberry pi 2, une clef USB Wifi Edimax, un hub USB alimenté, un RFXcom, des LED (une pour la mise en tension, une pour le bouton reset, une pour le service Jeedom, une pour la connexion Wifi et une pour l’accès Internet), une alimentation 5V 6A, un petit ventilateur 5v, un bouton pressoir pour arrêter le Raspberry manuellement (via script python), un bouton on/off, un mini ampli audio et deux petites enceintes pour me servir de ma box comme enceinte sans fil.
Je vous présente donc mon boitier Jeedom DIY.

J’ai donc recyclé une vieille enceinte arrière que je n’utilisais plus.

Jeedom_box-v1_01 Jeedom_box-v1_03 Jeedom_box-v1_04 Jeedom_box-v1_05

Pour monter tout cela, j’ai eu besoin d’un pistolet à colle, un jeu de tournevis, ma perceuse, quelques résistances, une plaque PCB prototype, un peu de câble, de connecteurs, un multimètre, un fer à souder, et beaucoup de patience.

A l’arrière de la box

Une alimentation vraiment mini, 5V 6A, histoire d’être vraiment tranquille.
Une prise 220V de type alimentation de PC.
Un bouton On/Off qui va contrôler l’alimentation.
Un poussoir qui va être branché sur les GPIO du Raspberry et exécuter un script Python qui va arrêter le Raspberry proprement.
2 LED à l’arrière de la box, une pour l’état de l’alimentation principale, et une autre pour le bouton reset (voir plus bas).

Jeedom_box-v1_18 Jeedom_box-v1_25

Avant de la box

J’ai ensuite fixé 3 LED sur la façade avant de la box qui vont me permettre de savoir :
si la connexion wifi est établie,
si Jeedom est démarré,
si la connexion internet est opérationnelle.
Tout cela, grâce à un petit script tout bête que j’ai mis dans la crontab.

Pour la partie électronique des LED, je vous invite à lire cet article calcul resistance LED. Oui, parce qu’une LED, ça se branche pas en direct sur le courant, elle va toujours de paire avec une petite résistance.

A l’intérieur de la box

Maintenant passons à l’intérieur de la box. Celle-ci est divisée en 2.

Sur la première partie, sur la droite, il y a le Raspberry fixé dans un boitier et parfaitement calé.
Sur la gauche, on retrouve le Pihub collé avec le pistolet, en haut le RFXCOM fixé quant à lui avec du double face.
Sur le Pihub est branché la clef wifi qui servira de backup. Le script utilisé est disponible sur mon github ici. IL s’agit d’un fork en version française du script de Bill Wilson.

Jeedom_box-v1_24

Cela me laisse encore 7 possibilités pour exploiter ce hub USB !!!

Un PCB pour tout centraliser

Pour tout centraliser, j’ai fait un petit montage sur un PCB prototype.
Celui-ci connecte l’arrivée de l’alimentation principale et toutes ses dessertes (RPi, ampli audio, Hub, etc… ). Mais aussi toutes les entrées sorties GPIO (notamment les LED).

Jeedom_box-v1_21 Jeedom_box-v1_17

Dans la seconde partie de la box, j’y ai mis la clé 3G USB, l’ampli audio, les 2 enceintes et la caméra RPi.

Retour d’expérience

Cela fait maintenant 15 jours que tout tourne parfaitement bien, le Raspberry overclocké à tendance à freezer malgré le ventilo et le dissipateur thermique.
J’attends un écran HDMI afin d’indiquer des informations telles que la température des pièces, l’état des luminaires, etc… .

A propos Mehdi HAMIDA

Moi en quelques mots: je m'appelle Mehdi, j'habite à Lyon, je suis chef de projet technique et papa geek. Je m’intéresse aux nouvelles technologies, à la publicité, la musique, à l’art en général et à la culture 2.0, ainsi qu’à tout ce qui a trait de près ou de loin à Internet : réseaux sociaux, webmarketing, le marketing viral et la veille stratégique.