Mr Robot

Je vous parlais de Mr Robot, une série qui a démarré cet été et dont je suis fan.
Un cyber thriller sur le combat d’un hackeur contre une puissante multinationale. Un (anti)héros des temps modernes, Elliot Alderson (Rami Malek), jeune employé d’une société de cybersécurité face à une puissante multinationale, E Corp (qu’il surnomme Evil Corp).

Chevaliers d’Internet et pirates informatiques

Les trente premières minutes de Mr Robot, sur voix-off, nous emportent dans le quotidien d’Elliot, doué mais totalement transparent le jour et hackeur la nuit. C’est surtout un jeune homme seul, paranoïaque, accro, et rongé par une colère contenue. Un associable incapable de contact physique, alors qu’il semble amoureux en secret de son amie d’enfance et collègue. Il profite de ses insomnies pour se transformer en chevalier blanc (white hat) afin de dénoncer, en tout anonymat, les criminels de la toile. On est d’ailleurs dans l’ambiance dès le pilote.

Personnage ambigu auquel on s’attache

Elliot déteste la société en général, pense que nous sommes tous manipulés, et dénonce sans vergogne les torts du capitalisme. C’est aussi un florilège de paradoxes. Il est à la fois très attachant tout en étant arrogant, assez souvent désillusionné mais rêveur, solitaire, sans attache, misanthrope, mais s’encanaille d’un chien et s’inquiète de son prochain (surtout sa voisine).
Sa voix, presque un murmure, douce et hésitante, fait de Elliot un héros attachant.
La voix off est envoutante, mais la musique électronique très eighties l’est tout autant. C’est Mac Quayle  qui a composé la musique du pilote, et qui a aussi travaillé pour Madonna, Whitney Houston, Depeche Mode, Britney Spears, Elvis Presley, Annie Lennox, New Order, Beyonce, Sting… . On aura aussi reconnu If You Go Away, interprété par Neil Diamond… qui est fait la version américaine de Ne me quitte pas de Jacques Brel.
Tellement attachants, le personne tout comme la série, qu’il semblerait qu’une saison 2 de Mr Robot a d’ores et déjà été commandée par USA Network.

 Une série proche du réel

En effet, certain ne le remarqueront pas, mais on parle vraiment geek dans cette série.

-(Tyrell) So I see you’re running Gnome. You know, I’m actually on KDE myself. I know this desktop environment is supposed to be better but… you know what they say. Old habits… they die hard.
– (Elliot) An executive running Linux with…
-(Tyrell) Yeah, I know what you’re thinking. I’m an executive. I mean… why am I even running Linux? Again… old habits.

Sans compter les plans sur des écrans … réalistes. On voit de vraies IP (et pas des IP du type 285.152.263.12 !!!), on parle  d’attaque DDos, de déni de service, de Rootkit. D’ailleurs, allez visiter le site web de Who is Mr Robot, il est très original et vaut le détour.

A propos Mehdi HAMIDA

Moi en quelques mots: je m'appelle Mehdi, j'habite à Lyon, je suis chef de projet technique et papa geek. Je m’intéresse aux nouvelles technologies, à la publicité, la musique, à l’art en général et à la culture 2.0, ainsi qu’à tout ce qui a trait de près ou de loin à Internet : réseaux sociaux, webmarketing, le marketing viral et la veille stratégique.