Lyon, presqu’île – Benjamin Biolay

 

L’eau qui dormait se réveille
d’une longue nuit de sommeil

C’est comme si j’étais parti, parti la veille
Je suis entre la colline qui prie
Et la colline qui crie
Je ferme les yeux,
Et mange, mange, un morceau de soleil.

Je serai dilettante ou mort de rire
En sentant la mort venir
du moins, j’espère, j’espère
je serai dilettante à temps partiel
même à l’autre bout du ciel
du moins, j’espère, j’espère, j’espère
Revoir la mer et la famille,
Le point du jour, la statue d’or, la tour en stylo bille

Lyon, presqu’île

Il y a une gare morne et l’autre fière
D’aller jusqu’aux sports d’hiver
c’est comme ci j’étais parti, parti hier
Et puis la statue du Roi Soleil
sur la grand place éternelle , de Bellecour gorgée
gorgée, gorgée de soleil
Je serai dilettante ou mort de rire
En sentant la mort venir
du moins, j’espère, j’espère
je serai dilettante à temps partiel
jusqu’à l’autre bout du ciel
du moins, j’espère, j’espère, j’espère
Revoir la mer, et la famille,
Le point du jour, la statue d’or, la tour en stylo bille

Lyon, presqu’île

Je voudrais m’éteindre ici
ou pas loin de l’Italie
avec ceux que je chéris, chéris que j’aime,
et puis regarder pousser le lierre
la guitare en bandoulière
même si je ne suis pas hippie, hippie, hippie chic mais quand même

Je serai dilettante ou mort de rire
En sentant la mort venir
du moins, j’espère, j’espère
je serai dilettante à temps partiel
jusqu’ à l’autre bout du ciel
du moins, j’espère, j’espère, j’espère
Revoir

Lyon, presqu’île

A propos Mehdi HAMIDA

Moi en quelques mots: je m'appelle Mehdi, j'habite à Lyon, je suis chef de projet technique et papa geek. Je m’intéresse aux nouvelles technologies, à la publicité, la musique, à l’art en général et à la culture 2.0, ainsi qu’à tout ce qui a trait de près ou de loin à Internet : réseaux sociaux, webmarketing, le marketing viral et la veille stratégique.