La fin de Naruto… #oupas

…, ou accepter la rupture pour avancer.
Voilà, après 15 ans de bons et loyaux services, c’est fini. Le ninja blondinet tire sa révérence avec la sortie, lundi dernier, des chapitres 699 et 700, les deux derniers de l’histoire.
Le manga de Masahi Kishimoto, adapté en dessin animés, films et jeux vidéo, raconte l’histoire d’un adolescent orphelin et fauteur de troubles, qui veut devenir hokage (chef de son village). Mais c’est avant tout l’histoire d’un succès.
Le fan que je suis était prévenu déjà depuis des mois, mais j’avais du mal à y croire, d’autant plus que la fin n’est pas du tout à la hauteur du manga : beaucoup trop de questions resteront sans réponse. On comprend Kishimoto qui voulait arrêter ce manga depuis 2 ans, mais dont l’éditeur l’a forcé à continuer.

Par contre, dans un peu moins d’un mois (le 6 décembre), sortira le dernier film The Last: Naruto the Movie, une histoire d’amour qui racontera ce qui se passe entre le 699ème et le 700ème chapitre du manga. Cela sera aussi l’occasion pour le site officiel de Naruto de retracer ces 15 années d’aventure, et en 2015, de planifier une exposition à Tokyo et Osaka. La rumeur d’une comédie musicale existerait même… .
Mais la vraie bonne surprise, c’est que ça ne sera pas vraiment la fin de Naruto, car une mini-série est en cours. N’oublions pas quand même qu’il y a eu Naruto, puis Naruto Shippûden, et je pense que d’autres choses vont sortir car il est impensable qu’une série à succès comme Naruto s’arrête là.

A propos Mehdi HAMIDA

Moi en quelques mots: je m'appelle Mehdi, j'habite à Lyon, je suis chef de projet technique et papa geek. Je m’intéresse aux nouvelles technologies, à la publicité, la musique, à l’art en général et à la culture 2.0, ainsi qu’à tout ce qui a trait de près ou de loin à Internet : réseaux sociaux, webmarketing, le marketing viral et la veille stratégique.