Ingress – Les raisons d’un Faction Change

Salut la foule en délire !
Alors certains se demanderont pourquoi, d’autres ne comprendront pas, quelques-uns ont déjà toutes les infos et ont bien compris ma démarche, et enfin d’autres trouveront encore le moyen de critiquer.
Pour ces derniers, vous pouvez continuer de parler, cela fait bien longtemps que votre avis ne m’intéresse plus !

Pour les autres, ce petit >PAVE CESAR!!< a pour but de vous expliquer les raisons de mon changement de faction. Cela fait plusieurs mois déjà que j’en ai parlé avec certains, et donc, il y a plusieurs raisons à ce changement.

Méchanceté et mauvaise foi

Tout d’abord, et c’est pour moi le plus important, certains comportements de joueurs m’ont vraiment déçus, puis contrariés pour enfin m’énerver. En effet, j’ai beaucoup de mal à accepter le harcèlement, les amalgames, et en règle générale, les propos que j’ai pu lire venant d’un groupe restreint de joueurs RES.

La rivalité est plus amusante si on apprend à connaître l’adversaire. La rivalité devrait être dans le jeu, et pas personnelle.
Traiter des joueurs de tricheurs, de parents indignes, de nolife, de chômeurs, de menteurs… .
Hey les gars, regardez-vous un peu dans un miroir avant de critiquer !

Un petit rappel, une petite définition que certain ont oubliés :
« Le racisme se traduit par des propos, des comportements ou des violences à l’égard de personnes en raison de leur origine ou de leur religion (…), ou encore en raison de leur apparence physique. »

Et maintenant, remplacez les mots origine, religion, ou apparence physique par faction, et vous êtes pile poil dedans.
Ok, la plupart me diront que j’exagère, et pourtant, pour l’avoir vécu, on est exactement dans cette situation même si vous ne vous en rendez pas compte.
A cette heure grave des élections européennes, cela me fait un peu vomir… .
Réfléchissez-y un peu, et venez me dire droit dans les yeux qu’aucun joueur RES ne vous a déjà dit que les ENL étaient des tricheurs, menteurs, chômeurs… sans apporter de preuves concrètes. Harceler, insulter et faire des généralités sur les ENL… non, ça ne correspond pas à mes valeurs.

Un peu ras le bol d’entendre certains joueurs RES cracher leur haine sur les autres sans les connaitre, sans avoir le courage de le dire en face, et pire, en étant hypocrite face à eux. Comme dirait l’autre, « la paire de couilles ça ne fait pas le bonhomme ».
Ras le bol aussi de ces joueurs, qui ont 6 ans (et pas parfois pas encore L16) ou 6 mois de jeu, et qui prennent les autres de hauts, et répètent comme des moutons les âneries des autres.

FS comme FriendShip

Ingress a été un excellent moyen pour moi de me faire de nouveaux amis et de découvrir des lieux.
Ignorer activement ou même montrer de l’antipathie envers la moitié des joueurs, c’est ne participer qu’à la moitié du jeu.

Sur le plan local (à Lyon j’entends, je ne me permettrais pas de juger les joueurs des autres villes ou de faire des généralités), les deux factions ont des personnalités fortes qui refusent même d’être amis avec la faction adverse parce qu’ils sont «l’ennemi». Heureusement que nous avons un certain nombre de joueurs qui sont tout à fait le contraire.
A chaque fois que j’ai été invité par les RES, c’était pour farmer. A chaque que j’ai été invité par les ENL, c’était pour boire des bières, ou faire un pique-nique… vous voyez la différence.

De ce fait, moi qui comptais participer à un jeu pour faire des découvertes, apprendre de nouvelles choses, développer de nouvelles habiletés… il faut se rendre à l’évidence et constater que cela n’est plus le cas.
Je pense ne plus avoir ma place chez les RES Lyonnais (l’ai-je réellement eu ?). Porte des modos fermées, peu de considération, aucune communication, pas d’interaction, aucune influence dans les choix de la communauté… .
Voilà, si une communauté est un groupe de personnes dirigé par une élite, cela n’est pas l’image que j’ai des communautés…et pourtant, j’en connais un petit rayon en communauté.

De nouveaux défis

Enfin, une autre raison, mais qui va de paire (cherchez le dénominateur commun), est que j’ai l’impression de ne plus avoir de défis intéressants.
J’espère trouver des nouveaux défis, plus ambitieux, plus amicaux côté ENL- AuRA et je ne vous cache pas que j’aimerai beaucoup m’impliquer avec les ENL, plus que cela m’a été permis côté RES (en même temps, ça n’est pas faute d’avoir demandé).

Maintenant, vous commencez, je l’espère, à un peu mieux me comprendre (ou pas. En même temps…), et vous vous inquiétez. Pas de souci à se faire de ce coté. Ce qui se passe coté RES, reste coté RES, je ne ferai pas fuiter les informations sensibles de la Résistance comme vous avez pu le penser pour d’autres. Comme le dit si bien un ami : « Mon cœur changera de couleur, mais je ne trahirai pas mes valeurs. »

J’ai passé de très bons moments avec presque chacun d’entre vous, et d’autres moins agréables. Je me suis bien amusé à bagger les ENL, fait de belles rencontres en anomalie, et par dessus tout, j’ai adoré mon expérience CrossFaction Kaltenberg.
Je n’oublierai pas tous ces bons moments. Merci à tous !

Alors c’est maintenant parti pour de nouvelles aventures, de nouveaux défis, et de nouvelles rencontres.
Je me réjouis de vous revoir pour de futurs événements Ingress ou tout simplement vous croiser dans la rue et/ou pour une bière.

Sur ce, je vous souhaite bien du plaisir les copains Schtroumpfs !

A propos Mehdi HAMIDA

Moi en quelques mots: je m'appelle Mehdi, j'habite à Lyon, je suis chef de projet technique et papa geek. Je m’intéresse aux nouvelles technologies, à la publicité, la musique, à l’art en général et à la culture 2.0, ainsi qu’à tout ce qui a trait de près ou de loin à Internet : réseaux sociaux, webmarketing, le marketing viral et la veille stratégique.