Trucs2Geek

Les joies de la commande telnet

Qui n’a jamais pesté alors qu’il était en train de faire le malin avec la commande telnet ?
En effet, bien pratique cette commande telnet pour tester un service UNIX ou s’amuser, mais lorsque son écran reste bloqué, on fait moins malin.

Utiliser telnet pour tester un service

Un petit exemple tout bête : vous voulez vérifier que le service que vous venez de mettre en place est bien accessible. Il suffit de faire un telnet sur son port d’écoute (ici nous testons les ports 50010 et 50050).

Pour un service qui n’est pas accessible, on aura ceci :

Et au bout de quelques (longues) secondes, vous aurez le message suivant :
telnet: Unable to connect to remote host: Connection timed out

Mais si votre service est accessible, il répondra ainsi :

Vous aurez une réponse du serveur : Connected to 192.168.1.101.

Sortir de telnet

Ok, on a fait le malin, on a montré qu’on savait tester si un service répondait.
Maintenant, essayez donc de trouver la solution pour sortir de là !!!
Pas facile hein?!

Pourtant, la solution est simple. Comme le port Salut, c’est écrit dessus : Escape character is ‘^]’.
Mais ça veut dire quoi ??? La petite astuce : le caractère tant attendu est produit par la combinaison de touches suivante :
sous Windows : Ctrl + $ ou CTRL + (
sous Linux : Ctrl + Alt Gr + ]

Et voilà.

Pourquoi parler cela ?

Tout simplement parce qu’un collègue est tombé dans le panneau, et qu’il a fallut lui montrer comment faire pour sortir proprement d’un telnet, même planté. En espérant que cette info servira à un peu plus de monde, notamment lorsque vous testerez les liens ci-dessous… .

Easter Eggs

Certains en profite pour mettre un peu de fun sur Internet, et j’avoue que je suis friand de ce genre de trucs, les Easter Eggs.

Essayer de faire un telnet towel.blinkenlights.nl 666
Vous obtiendrez des excuses sympas du genre :

the butane lighter causes the pincushioning
Decreasing electron flux
Hash table has woodworm
Digital Manipulator exceeding velocity parameters

Encore plus sympa et plein de fonctionnalités : essayez donc  telnet telehack.com
Quand je dis plein de fonctionnalités, c’est que vous pouvez y passer un moment fou, car il s’agit d’une compilation d’un peu tout les Easter Eggs disponibles sous telnet.
Tapez cowsay helloo pour obtenir une vache qui dit helloo
Tapez octopus et validez, puis une touche pour obtenir sa correspondance en binaire, octal, hexa, et ascii!!!

Et vous en avez, une palanquée comme cela (60 au total), parmi lesquelles :

et si vous avez un moment, testez donc ceci : starwars
Sinon, il existe encore des vieux BBS dont une liste est disponible ici.

 En espérant vous avoir fait perdre un peu de temps… .

Installer des paquets sur pfSense

Parfois, on aimerait installer des paquets sur pfSense. Et bien c’est possible, car en plus des outils disponibles par défaut dans le système de package pfSense, des milliers de paquets de FreeBSD supplémentaires sont aussi disponibles. Un tutoriel rapide pour installer des paquets nécessaires.

Bootstrapping pkg

pfSense 2.2 est basé sur FreeBSD 10.1 et utilise aussi la commande pkg pour gérer manuellement des packages FreeBSD. Attention toutefois, il faut rappeler le but de pfSense : installer des paquets sur pfSense, ok, mais la sécurité avant tout.

pfSense® software is a free, open source customized distribution of FreeBSD specifically tailored for use as a firewall and router that is entirely managed via web interface. In addition to being a powerful, flexible firewalling and routing platform, it includes a long list of related features and a package system allowing further expandability without adding bloat and potential security vulnerabilities to the base distribution.

En effet, si une sécurité forte est souhaitée pour votre pare-feu pfSense, alors oublier cet article et n’installez pas de paquets supplémentaires. Dans le cas contraire, si vous savez où vous mettez les pieds, et que vous allez maintenir garder à jour votre système, cet article est fait pour vous.

Bon, tout d’abord, il vous faut un shell prompt (accessible depuis votre console ou en SSH, option 8 du menu). Ensuite, vous verrez, c’est un système de paquets comme rpm, ou apt, relativement simplissime!!!
ScreenShot037

Mettre à jour de la liste des paquets

Avant toute chose, il faudra mettre à jour vos metadata avant de pouvoir installer des paquets sur pfSense :

Installer des paquets sur pfSense

Maintenant que la liste des paquets est à jour, il ne vous reste plus qu’à installer celui dont vous avez besoin. Dans mon cas, j’ai besoin de rsync :

Activer le nouveau paquet

Votre paquet est maintenant installé, mais pas encore disponible!!! Pour qu’il le soit, il vous reste encore une petite commande à exécuter :

Vraiment pas compliquer d’installer des paquets sur pfSense!

Allez plus loin avec pkg

Pour aller plus loin avec la commande pkg, utilisez l’aide !!!

Vous pourrez ainsi vérifier la sécurité de vos paquets, ou chercher le paquet qui répondra à votre besoin.

Ou encore, faire une recherche si vous ne connaissez pas le nom exact du paquet à installer.

Amusez-vous bien!!!

Choisir un drone pour Noël

Choisir un drone pour Noël, comme l’an dernier… et encore l’année d’avant, car les drones sont encore et plus que jamais à la mode. Pour découvrir, s’amuser, pour faire des courses ou des vidéos, le choix n’est pas toujours facile. Pour vous aider, Marc-Antoine Thiriat, créateur de Hello Novo, a mis en ligne une infographie instructive.

Une infographie pour choisir un drone pour Noël

On y retrouve un rapide aperçu des principaux drones du marché, avec les caractéristiques importantes, pour des prix allant de moins de 50 à plus de 900 euros. Un comparatif très bien réalisé des principaux drones grand public disponibles à l’achat.

Les drones y sont donc classée en fonction de leur utilité, de la résolution de leur caméra vidéo, de l’appareil photo intégré, de leur capacité d’emport, ainsi que de leur autonomie.
drone-comparatif

Une désillusion, l’autonomie

En effet, qui n’a pas été déçu, après son premier vol, de se rendre compte à quel point l’autonomie de leur nouveau jouet était faible. Pas plus de 10 à 20min dans le meilleur des cas; autant prévoir plusieurs batterie. Pas de miracle donc, pour voler longtemps, il faut voler léger. Choisir un drone pour Noël passe aussi par quelques concessions.

Prise de vue

En ce qui concerne la prise de vue, là aussi, il faudra faire attention à la qualité de la caméra. Les drones les moins chers n’ont qu’une simple caméra VGA, donc, ne pas s’attendre à des plans de super qualité. Pour se faire plaisir, rien de mieux qu’une GoPro, ou un clone comme  la EKEN H9 Ultra HD 4K, que l’on peut trouver en super plan autour des 35 euros (généralement, compter 50 euros).
Ensuite, vous aurez le choix : se doter d’une nacelle brushless pour avoir une qualité digne des pro, ou se contenter d’une vidéo sans stabilisateur. Deux ou trois axes, pour petite camera type GoPro, ou pour camera professionnelle, en fonction de votre exigence au niveau de la stabilisation et surtout… surtout de votre budget, vous sélectionnerez la nacelle brushless adapté à votre projet mais aussi à la capacité d’emport de votre drone. Il faut compter entre 130 et … 3 000 euros. Mais vous pourrez aussi choisir une caméra fixe!!! Pas facile de choisir un drone pour Noël !!!

Législation

Je vous rappelle que l’usage des drones est très réglementé, et qu’il est notamment strictement interdit de les faire voler en zone urbaine sans autorisation. Pour en savoir plus sur la législation française, et avant de choisir un drone pour Noël que vous ne pourrez pas utiliser légalement,, faites un tour sur le site du Ministère de l’écologie.

Pour conclure

Comme on peut le voir dans cette infographie, chaque drone a ses spécificités et choisir un drone pour Noël n’est pas chose aisée. Portée du signal, autonomie, qualité photo et vidéo… et bien sûr, son prix sont des éléments à prendre en compte! En espérant que cette infographie vous aidera dans votre choix et si cela n’est pas le cas, faites un petit tour sur le site Hello Novo.
Le rêve du nouvel Icare geek, qui sont maintenant des millions, est maintenant à la portée de tous les portefeuilles. Cependant, s’improviser pilote n’est pas à la portée de tous.

Mon avis sur le VivoPC VM62 de ASUS

J’ai pu tester le modèle ASUS VivoPC VM62 dans le cadre d’un marketing collaboratif. C’est un mini PC plein de promesses. Mais les tient-il réellement? Mon avis sur ce produit ci-dessous. Bonne lecture.

Présentation du VivoPC VM62

Le VivoPC est un Mini PC permettant un gain de place conséquent, à la maison comme au bureau, il est ultra compact et se fond n’importe où. Mais sous son petit capot se cache une grande capacité de stockage. Il est doté de connexions 3x plus rapides grâce au Wi-Fi 802.11AC intégré, et son capot coulissant permet un accès facile à la mémoire vive, mais aussi, avec la technologie Vivo DualBay, au(x) disque(s) dur(s).

caracteristiques
Adjoint d’un clavier et d’une souris sans fil, il sait se faire discret et transportable. Il se branche sur n’importe quel écran de PC, mais aussi en HDMI sur des TV équipées de cette connectique.
Il a l’avantage de se comporter comme un PC de bureau classique.
Il est très performant et son aspect et son design se marrie parfaitement, qu’il s’agisse du salon, près de ma TV, a coté de mon ampli Audio/Vidéo, ou à coté de mes écrans de PC dans mon bureau.

Caractéristiques du VivoPC VM62

Processeur Intel® Core™ de 4ème génération.
Vivo DualBay : espace pour deux périphériques de stockage.
Des graphismes 4K/2K très détaillés et réalistes.
Une qualité audio opimale avec la technologie SonicMaster.
ASUS HomeCloud avec Wi-Fi 802.11ac.
Boîtier de 56 mm de haut, au design épuré et élégant.

Il est équipé d’un processeur Intel® Core™ i5-4210U , ce qui est du milieu de gamme actuellement. C’est un processeur de 4ème génération basse consommation (Le 4 dans 4210 pour 4ème génération et le U pour basse consommation).

skylake-igp-performances
Côté carte graphique, il s’agit d’une Intel® HD Graphics 4400, donc du standard qui équipe les ordinateurs depuis un moment déjà… . C’est une carte graphique qui est intégrée au processeur, qu’on appelle IGP. Elle est parfaitement capable de gérer des travaux de bureautique ainsi que des jeux 2D. En revanche, pour les jeux 3D, cela se complique un peu.

Il est aussi équipé de sorties HDMI et mini DisplayPort pour se connecter à un écran ou une télévision HD. Je l’ai utilisé sur un écran de PC Philips, une TV SONY Bravia et un vidéo projecteur DELL en HDMI.
En ce qui concerne le rendu graphique, il faut avouer que sur une TV, c’est in-regardable. Trop petit, trop brillant, trop scintillant. Je déconseille vivement.
Il faut utiliser la sortie HDMI pour visionner des films sur sa TV…sinon, préféré un bon écran de PC.

Utilisation du VivoPC VM62

Il est largement puissant pour tous les travaux de bureautique, du multimédia de base, surfer sur Internet, et regarder des vidéos (MP4, MKV, etc…).
Il fonctionne sous Windows 8.1, Windows 10, mais aussi Ubuntu et d’autres distributions Linux tel que Kodi.

face_arriere

Il dispose aussi d’un lecteur de cartes 4-en-1 (SD/SDHC/SDXC/MMC) et de plusieurs ports USB 2.0 et 3.0 capables de booster la vitesse des transferts de données.
Le VivoPC VM62 propose également un port de sortie SPDIF optique pouvant prendre en charge un son multi-canal ainsi que deux sorties jacks audio.
Mais voilà, gros gros inconvénient, les ports USB et le lecteur de cartes, la connectique en général, est vraiment mal étudiée. Ils devraient plutôt être en façade avant.

arriere_vivopcVM62 facade_vivoPC VM62

Mes conclusions pour ce Mini PC

Pour conclure, je m’attendais à une station multimédia, malheureusement, je suis un peu déçu car sa résolution sur une TV est vraiment mauvaise pour faire des travaux de bureautique. Il faut voir ce mini PC comme un PC de bureau avec peu d’encombrement.
Les plus :
puissant, rapide, silencieux, transportable (même si maintenant, je n’en vois pas vraiment l’intérêt).
Les moins :
son poids de 1,2kg (mais uniquement si on doit le déplacer, et comme il n’y a pas d’intérêt à le déplacer…), pas de Windows 10 en natif, aucun accessoire ni câble fourni (souris, clavier, câble HDMI), et surtout pas de connectique en façade.

Des livres personnalisés pour la rentrée

Ahh les vacances!! On les attend toujours avec impatience, mais elles sont toujours trop courtes au final. Le soleil (mais pas trop), la bouffe (mais pas trop), et puis le retour, la rentrée des grands et la rentrée des enfants, et la pluie.
Mais avant de partir en vacances, nous avons découvert une petite perle (plutôt des livres personnalisés) qui nous a été utile.
Ma petite princesse va faire sa première rentrée. Oui, elle est propre, et a besoin de jouer avec plein d’autre petits enfants. Donc en septembre, on devient une grande fille et on va à l’école.

Tu cliques, tu cliques… tu cliques et voilà

Un papa Geek partage toujours ses découvertes, et pour le coup, je suis tombé sur des livres personnalisés au nom de son enfant sur le site LesEnfantsRoy. (il existe même des CD contenant 10 chansons personnalisées). Quoi de plus sympa pour commencer à intéresser sa puce?
Vraiment simple : en quelques clics on a un beau livre relié (ou en édition numérique) avec un conte ou une petite histoire personnalisée, selon l’âge de l’enfant et son nom! Les histoires ne sont évidemment pas les mêmes pour les enfants en dessous de 5 ans et ceux qui vont jusqu’au 10 ans! Mais dans tousles cas, ces livres personnalisés sont vraiment très beaux.

Les petites histoires de Mistigri

J’ai donc testé les petites histoires de Mistigri au nom de ma fille Sarah, qui a maintenant 2 ans et demi. Ce sont des historiettes mettant l’enfant en scène au quotidien comme Au lit, A table ou Au bain. Nous avions déjà testé le Popi au pot, et Sarah avait bien apprécié la proximité entre l’histoire de Popi et son histoire à elle, tout l’intérêt des livres personnalisés.
En effet, comme le personnage de l’histoire a le même prénom qu’elle, je peux vous assurer qu’on a toute son attention! Celui que nous avons commandé a été parfait : Au coin Sarah ! … petit résumé de toutes les bêtises qu’un enfant de son âge peut faire et qui est puni au coin. Une fois que l’enfant convient qu’il s’agit d’une bêtise, vous pouvez être sûr que le vôtre ne la refera pas! Vous pouvez aussi découvrir les autres livres personnalisés.

AuCoinSarahAuBainSarah AuLitSarah ATableSarah

Prochaine commande

Un nouveau livre vient d’ailleurs de paraître Mon abécédaire et cela tombe plutôt bien car la rentrée approche (eh oui ! le temps passe vite ! Ma fille va rentrer pour la 1ere fois à l’école !).
C’est une façon plutôt ludique d’apprendre à lire et à compter ! Et surtout, les illustrations sont magnifiques (tout comme celles des contes!). Il s’agit cependant du seul livre du site qui ne peut pas être personnalisable, mais cela reste un abécédaire différent des livres plutôt scolaires que l’on trouve aujourd’hui. En plus, avec sa couverture cartonnée de qualité, je suis sûr qu’il ne va pas finir en morceaux comme certains autres livres!!!

Une seule chose est sure : ma fille a tellement aimé qu’elle m’en a demandé d’autres, et au final elle aura petit à petit toute la collection des livres personnalisés je pense!!!

SarahEtLePetitCirqueDeLaFeteForaine SarahEtLeMarchandDeSable SarahEtLaventureDesGrandesVacances SarahEtLaSorciereDeLaRentreeDesClasses

Mr Robot

Je vous parlais de Mr Robot, une série qui a démarré cet été et dont je suis fan.
Un cyber thriller sur le combat d’un hackeur contre une puissante multinationale. Un (anti)héros des temps modernes, Elliot Alderson (Rami Malek), jeune employé d’une société de cybersécurité face à une puissante multinationale, E Corp (qu’il surnomme Evil Corp).

Chevaliers d’Internet et pirates informatiques

Les trente premières minutes de Mr Robot, sur voix-off, nous emportent dans le quotidien d’Elliot, doué mais totalement transparent le jour et hackeur la nuit. C’est surtout un jeune homme seul, paranoïaque, accro, et rongé par une colère contenue. Un associable incapable de contact physique, alors qu’il semble amoureux en secret de son amie d’enfance et collègue. Il profite de ses insomnies pour se transformer en chevalier blanc (white hat) afin de dénoncer, en tout anonymat, les criminels de la toile. On est d’ailleurs dans l’ambiance dès le pilote.

Personnage ambigu auquel on s’attache

Elliot déteste la société en général, pense que nous sommes tous manipulés, et dénonce sans vergogne les torts du capitalisme. C’est aussi un florilège de paradoxes. Il est à la fois très attachant tout en étant arrogant, assez souvent désillusionné mais rêveur, solitaire, sans attache, misanthrope, mais s’encanaille d’un chien et s’inquiète de son prochain (surtout sa voisine).
Sa voix, presque un murmure, douce et hésitante, fait de Elliot un héros attachant.
La voix off est envoutante, mais la musique électronique très eighties l’est tout autant. C’est Mac Quayle  qui a composé la musique du pilote, et qui a aussi travaillé pour Madonna, Whitney Houston, Depeche Mode, Britney Spears, Elvis Presley, Annie Lennox, New Order, Beyonce, Sting… . On aura aussi reconnu If You Go Away, interprété par Neil Diamond… qui est fait la version américaine de Ne me quitte pas de Jacques Brel.
Tellement attachants, le personne tout comme la série, qu’il semblerait qu’une saison 2 de Mr Robot a d’ores et déjà été commandée par USA Network.

 Une série proche du réel

En effet, certain ne le remarqueront pas, mais on parle vraiment geek dans cette série.

-(Tyrell) So I see you’re running Gnome. You know, I’m actually on KDE myself. I know this desktop environment is supposed to be better but… you know what they say. Old habits… they die hard.
– (Elliot) An executive running Linux with…
-(Tyrell) Yeah, I know what you’re thinking. I’m an executive. I mean… why am I even running Linux? Again… old habits.

Sans compter les plans sur des écrans … réalistes. On voit de vraies IP (et pas des IP du type 285.152.263.12 !!!), on parle  d’attaque DDos, de déni de service, de Rootkit. D’ailleurs, allez visiter le site web de Who is Mr Robot, il est très original et vaut le détour.

Test du MultiSensor 6 de AEOTEC

J’ai reçu semaine dernière de mon partenaire Domadoo, le dernier détecteur multifonctions de la société AEOTEC : le MultiSensor 6. Alors en route pour une présentation de ce petit bijou, un petit test du MultiSensor 6 de AEOTEC.

Présentation générale

Ce petit module carré de 42mm de large, élégant et sobre, cache six fonctions Z-wave. Un module plutôt d’intérieur, qui vous permettra de relever les information de base de votre maison/appartement. Ce module est livré sans pile (ils auraient pu au moins faire cet effort), mais avec une documentation brève, un câble USB, un support de fixation et de quoi le fixer aux murs (vis, double face). Non, le couteau n’est pas livré avec, c’est juste un point de repère!

Détecteur de mouvement

Tout d’abord, un indispensable détecteur de présence. Le capteur de mouvement du MultiSensor 6 est parfait pour réaliser des économies, mais aussi pour sécuriser un lieu. Il est en effet capable de détecter un individu à 5m et dispose d’un champ de vision de 120°. Il peut ainsi être utilisé pour gérer l’utilisation d’un chauffage, d’une climatisation ou simplement savoir si une pièce est occupée.

Sonde température

Vous voulez une sonde en complément du détecteur de mouvement, notamment pour la gestion d’un chauffage, d’un climatiseur, de volets roulants, etc… , afin de maintenir la température d’une pièce absolument parfaite? Pas de problème,  le MultiSensor 6  a aussi ça en stock, une sonde température capable de mesurer avec précision la température d’une pièce entre -10  et 50 ° C.

Détecteur de luminosité

Grâce à ce détecteur de luminosité, en complément là aussi des 2 précédents, fini les lumières qui restent allumées en pleine journée, ou le soleil qui cogne tellement que votre climatiseur sur-consommera. Avec un bon scénario Jour/Nuit, il sera facile de maintenir intelligemment une bonne ambiance, tant au niveau de la luminosité que de la température. Et surtout, cela permet d’économiser en énergie!!!

Détecteur d’humidité

Tout le monde vous dira que « sa place est parfaite dans des pièces tel que la salle de bain ou la cuisine pour leur taux d’humidité souvent très élevés« !!! Pour ma part, je pense que le taux d’humidité est aussi important que la température d’une pièce de nuit. Alors j’aurais plutôt tendance à mettre ce capteur dans une chambre à coucher, pour gérer l’allumage d’un ventilateur, d’un humidificateur, d’une VMC, ou simplement l’ouverture d’une fenêtre motorisée. Tous les ingrédients pour vivre dans un environnement parfaitement sain avec ce MultiSensor 6.

Détecteur anti-intrusion

A quoi peut bien servir ce capteur sismique dans des grandes villes en France? Il détectera simplement si un intrus ou quelqu’un d’autre tente de déplacer le MultiSensor 6. Vous aurez bien compris que le but n’est pas vraiment de détecter une activité sismique, mais, en plaçant ce détecteur derrière une porte ou une fenêtre, à la moindre tentative d’effraction vous serez averti!

Sonde Ultra Violet

La lumière du soleil (et plus particulièrement les rayons UV), c’est bon pour notre capital vitamine K, mais elle provoque aussi le blanchiment des rideaux, le jaunissement des meubles et surtout, elle est nocive pour notre corps lorsqu’elle contient trop d’UV. Pratique donc parfois d’avoir un capteur d’UV sur une terrasse ou un balcon.

Performant avec un design élégant

Plus petit, plus élégant que son petit frère, il est réellement passe partout, mais a aussi le mérite de crypter son flux de données en utilisant le cryptage chiffrement AES-128 bits, et a une portée plus grande que les précédents modèles. Et toujours dans la catégorie économie d’énergie, ses 2 piles  CR 123A lui conférerait une autonomie de de 2 ans. A vérifier donc!!! Autre particularité, ce module multi capteurs peut fonctionner avec une alimentation USB.

MutiSensor6_02 MutiSensor6_04 MutiSensor6_05

Intégration dans Jeedom

J’ai du passer ma version de Jeedom en béta pour pouvoir intégrer le plugin.
Mais une fois cela fait, il réagit et fonctionne aussi bien que le multi capteur de Fibaro.

MultiSensor 6VS Fibaro multisensor FGMS-001

J’ai mis les 2 cotes-à-cote une journée entière. Les résultats donnés sont exactement les mêmes pour la température, l’humidité et la luminosité : aussi fiable l’un que l’autre donc. Pour l’esthétisme, moi j’aime beaucoup, après, comme je le dis : des goûts et des couleurs… .

Ce qu’il faut retenir

La société AEOTEC avait déjà sorti un MultiSensor 4 en 1 en 2012 et réitère en 2015 donc avec un module plus petit, plus léger et plus complet que son prédécesseur. Ce MultiSensor 6 est disponible chez Domadoo. Il est vraiment beau et pratique. Je l’ai adopté!

 Album photos

multisensor_6_engineering mult-book mult-celling mult-wall