Société

ADAM : Jouir ou chanter, elles n’ont pas eu à choisir

Il y a 2 ans déjà, le New-yorkais Clayton Cubitt nous avait surpris et ravi avec cette expérience Hystericalliterature très sensuelle pendant laquelle des femmes assises avec un livre à une table, filmées en noir et blanc austère devant un fond noir, devaient lire des textes en tentant de maitriser un orgasme provoqué par un vibromasseur.

Maintenant, place à l’orgasme en chantant. Ces cinq chanteuses néerlandais forme le groupe ADAM. Elles n’hésitent pas à proclamer leurs opinions, et osent être elles-mêmes! La preuve avec ce clip Go to go, frais et drôle, mais surtout terriblement sexy.
Alors, convaincu?

En Tunisie, bronzez sans polluer

Afin de préserver les plages pour les générations futures, Tunisie Télécom a convertit les kilos de déchets ramassés en kilo-bytes d’Internet Mobile 3G++. Cette opération citoyenne nommée Gardons nos plages propres, a débutée le 29 juin, sur 3 week-end, et sur 6 plages :

  • Samedi 23/08 : Bizerte – Plage Sidi Salem
  • Dimanche 24/08 : La Marsa – Marsa Plage
  • Samedi 30/08 : Hammamet Nord – Plage à côté du Fort
  • Dimanche 31/08 : Hammamet Sud – Plage à côté de la Marina
  • Samedi 06/09 : Nabeul – Plage Sidi Mahersi
  • Dimanche 07/09 Sousse – Plage Boujaafar

Cela me rappelle beaucoup de souvenirs, la plage cet été en famille, pour la première fois. Les plages étaient encore propres en juin, mais avec l’arrivée massive des vacanciers, je sais qu’elles deviennent rapidement sales. Alors, pour motiver ces vacanciers et locaux pollueurs, qui préféreraient rester sur leur serviettes à profiter du merveilleux soleil tunisien, plutôt que de ratisser le sable d’ordures, l’opérateur a agité une carotte devenue indispensable : le wifi.
Tout le monde se réfugie à l’accueil ou au bar de l’hôtel pour profiter de la connexion wifi, tout cela pour publier sur Instagram ou Twitter ses photos et selfies, relever ses mails, etc… .

Tunisie Télécom a su allier technologie et éco-responsabilité. La société a proposé de convertir chaque kilo de déchets ramassés par des kilobytes d’Internet Mobile 3G++. Il suffit de se pencher pour les ramasser!
Par exemple, pour débloquer 30 Go il fallait donc ramasser 30 Kilos de déchets.

Avec cette campagne, Tunisie Telecom, continue de s’impliquer dans le quotidien des Tunisiens pour le rendre meilleur et agit ainsi en tant qu’entreprise vertueuse, écoresponsable et naturellement engagée. Alors, soyez nombreux à prendre part à l’action « Gardons Nos Plages Propres » pour accompagner votre opérateur national dans ses efforts visant à sauvegarder notre littoral pour nos générations futures.

La campagne suscite beaucoup d’engouement et d’enthousiasme chez les baigneurs Tunisiens et les touristes présents, comme en témoigne le film de l’opération La Marsa, avec de magnifiques prises de vues aériennes (drone inside!) produite par Antworks Visuals, société de production tunisienne, et InfoChallenge.

Offrez des sourires aux enfants avec @theodoraFR

Comment expliquez-vous que dans un pays comme la France, nous ayons besoin de formidables initiatives telle que celle de Théodora (découvert sur Twitter) ou les Nezrouges, découvert lors d’un concert de M.

theodora_2

Chaque semaine, les clowns de Théodora offrent des sourires et du rêve aux enfants, à l’hôpital ou en institution spécialisée. Il y a les Docteurs Rêves, pour les enfants hospitalisés, et Monsieur et Madame Rêves pour les enfants autistes en IME.
Depuis sa création en France, en 2000, l’association Théodora et ses bénévoles sont là pour soulager la douleur par le rire, pour amuser, réconforter les enfants, les bébés mais aussi les parents.
Théodora travaille en étroite concertation avec les équipes médicales et soignantes. Avant chacune de ses visites, les docteurs Rêves rencontrent le personnel soignant pour s’informer sur l’état d’esprit du service, prendre connaissance des normes d’hygiène à respecter, et enfin, avoir la liste des enfants à visiter.
De plus, l’association Théodora œuvre également pour les nouveau-nés dès leur plus jeune âge puisqu’elle est l’une des rares à intervenir dans les services de néonatalogie.

L’association Théodora est accompagnée dans ses actions par des entreprises et fondations d’entreprise, alors si vous aussi vous voulez les aidez, contactez-les ici.

Offrez des sourires, faites un don, et si vous êtes égoïste, faites vous plaisir en achetant un joli mug, le résultat sera le même!!!

Une belle façon d’aider les autres – Together we can change it!

In May of this year, we performed like this with more songs and WITHOUT a camera. We liked the massage of what we were doing so we decided to turn it into a video in order to encourage others to possibly do the same.

Et voilà comment 3 jeunes étudiants allemands de l’association bejapy ont fait une buzz grâce à cette vidéo. Leur projet est expliqué ici. Beaucoup de sites pour parlerons de 3 étudiants qui égayent la journée d’un SDF, mais en fait, il s’agissait d’un acteur :

Avant le tournage, nous nous sommes posé la question suivante: peut-on filmer tout simplement une personne en détresse et le mettre sur Internet, sans lui demander ou même connaître son histoire? Notre réponse est clairement non, c’est pourquoi nous avons engagé un acteur pour jouer ce rôle.

La chanson parle de la vie, et de la perception que nous avons de ces personnes que nous avons l’habitude d’ignorer. Et vous, vous faites quoi pour les autres? Comme vous disait Aaron : « Quelle est, au monde, la chose la plus importante sur laquelle vous devrez travailler maintenant ? Et si vous n’êtes pas en train de travailler dessus, pourquoi donc ? » Il faut changer les choses, et c’est une belle leçon que nous donnent ces 3 bénévoles que vous pouvez retrouver sur Facebook.

Il ne vous reste plus qu’à les suivre, car ils travaillent actuellement sur un gros projet.

Quand TOR agace les russes

Le ministère de l’Intérieur de la Fédération de Russie a publié un avis sur son site le 11 juillet, sous le titre « Perform research, code ‘TOR’ (Navy) » , représentant un appel ouvert au cracking de TOR, dont le gagnant, celui qui aura été capable de concevoir une technologie fiable pour déchiffrer les données transitant sur le réseau TOR, sera choisi le 20 août. Le ministère veut spécifiquement des chercheurs capables « d’étudier la possibilité d’obtenir des informations techniques sur les utilisateurs et l’équipement des utilisateurs sur le réseau anonyme TOR ». Afin d’assurer la défense et la sécurité du pays, la compétition est interdite aux étrangers, et les participants russes devront s’acquitter de 195 000 roubles (environ $5555) de frais d’inscription pour y participer.

TOR (The Onion Router), a été initialement conçu, mis en œuvre et déployé en tant que projet de routage en oignon avec l’US Navy dans le but principal de protéger les communications gouvernementales. Aujourd’hui, il est utilisé tous les jours par plusieurs types de personnes, des militaires, des journalistes, des militants, des personnes comme vous et moi… . Il est aussi nécessaire si vous désirez vous connecter au Darknet.
Le Darknet, c’est une collection de pages non-indexées, ce qui signifie que vous ne pourrez pas les retrouver via les moteurs de recherche. Une estimation récente a conclu qu’il y a plus 600 téraoctets de données dans le Darknet.
Les pages des sites hébergés dans le darknet sont accessibles uniquement via TOR. Ci dessous une vidéo avec un vieil ami et collègue, Bruno Kerouanton :

TOR n’est donc pas le bienvenu en Russie, le gouvernement avait déjà cherché à interdire l’utilisation de tout logiciel d’anonymat, mais la proposition a été abandonnée l’année dernière. Constamment la cible des agences de renseignement et d’autres entités qui cherchent à dévoiler l’identité des utilisateurs anonymesTOR a aussi été la cible de multiples tentatives de cracking afin de briser cet anonymat (voir les récentes révélations d’Edward Snowden à ce sujet).

Droit à l’image, et droit de réponse

Il m’est arrivé une aventure formidable vendredi dernier. Je me suis fait agressé par une bande de féministes mal léchées. Que de lumière sur ma petite personne, mais c’est trop d’honneur.
En fait, pas vraiment, c’était plutôt par… par une bande de pseudo feministes qui salissent l’image des vraies féministes. Parce que je suis pour l’égalité homme-femme, tant au niveau politique, que social (suffit de lire mes billets).
C’est un peu comme si on disait que tous les arabes sont des voleurs ou des terroristes, les raccourcis sont vite fait, et surtout, il ne faut pas que tous ramassent à cause de la bêtise de certain(e)s.

Je disais donc que j’ai été pris à parti par une bande de filles sur Twitter tout simplement parce que j’ai posté des photos de personnes dans le bus, hommes et femmes, mais mon commentaire #miam ne leur a pas plus, étant considéré comme un commentaire « gravleux ». Alors pour la petite histoire, MIAM c’est une vieille private joke, comme tout le monde a le droit d’en avoir.
Bref, j’ai donc été insulté par ces hystériques, et même menacé. Autant vous dire que ça ne me fait pas peur du tout, que ce soit avec des docks ou même une batte cloutée. Comme je l’ai dit, je suis pour l’égalité homme-femme, donc si je suis agressé par une femme, je répondrais au même titre que si c’était un homme. Pour moi, c’est la base du respect, je n’agresse pas les gens, j’en attends autant d’eux.

Donc pour ne revenir à notre sujet, le droit à l’image, il faut savoir certaines choses.

La première condition que pose le Code civil (article 1382) est que l’atteinte soit portée à la vie privée de l’individu. L’article prévoit :

Tout fait quelconque de l’homme qui cause à autrui un dommage oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer.

Dans le cas d’images prises dans les lieux publics, seule l’autorisation des personnes qui sont isolées et reconnaissables est nécessaire. La diffusion, à partir d’un site web, de l’image ou de la vidéo d’une personne doit respecter ces principes. Le non-respect de cette obligation est sanctionné par l’article 226-1 du code pénal qui prévoit un an d’emprisonnement et 45 000 € d’amende.

Cependant, le Code civil pose ensuite deux conditions :

il faut qu’un dommage soit subi ;
il faut que soit portée atteinte non seulement à la vie privée, mais surtout à l’intimité de la vie privée.

La photographie prise dans un lieu public n’est pas soumise à autorisation de la personne photographiée sous réserve de ne pas porter atteinte à se dignité, plus précisément, l’ image qui n’est pas attentatoire à sa dignité et qui n’est pas de nature à porter atteinte à sa vie privée.

L’atteinte à la vie privée a peu de chance d’être constituée s’agissant d’espace public, car il faudrait qu’elle cause un préjudice sans pour autant que la personne ait été en infraction. Or a priori, si on est dans la rue, on l’est au vu de tous et aucune atteinte à la vie privée ne peut être relevée.

Je floute le plus souvent mes photos, je ne mets pas de coordonnées de personnes, et surtout, vous ne trouverez aucun commentaire du genre « trop bonne » ou « je me la sauterais bien », car ça n’est pas mon genre.

Alors, le féminisme, je suis pour, mais la provocation gratuite sous couvert du féminisme, non merci!

Et vous, vous faites quoi #CommeUnGeek ?

Vous vous souvenez, la semaine dernière, je vous parlais d’une vidéo sympa comme tout : #CommeUneFille.

En reprenant tous les codes qui ont fait le succès de cette publicité Always, le collectif de jeunes talents de WonderFools dévoile une parodie de celle-ci avec des jeunes geeks à qui l’on demande de courir comme un geek, de se battre comme un geek ou encore de faire l’amour comme un geek.

Ils sont vraiment bons, alors je vous conseille de vous abonnez à leur chaine YouTube et de faire un tour sur leur Facebook et Twitter.