Médias

Le destin d’un héros…

… ou « The Amazing Spiderman 2 », de Marc Webb doit sortir d’ici quelques mois sur les écrans de cinéma. Après avoir regardé la bande annonce, je sui sûr que, comme moi, vous serez impatient de le voir.
Un nouveau personnage, Electro (Jamie Foxx),  qui affontera l’homme araignée (Andrew Garfield). Le combat risque d’être plus difficile pour notre ami volant…

 

Yogurt à la maison devant le Superbowl

Toujours dans la série des pub du Superbowl, Danone y ajoute de la nostalgie en exhumant les acteurs de la série « La fête à la maison». Vous souvenez du beau Jesse super-séducteur?Voici une pub avec Bob Saget, John Stamos et Dave Coulier, histoire de sortir du grenier les vieilles VHS.

Comment ça, vous ne les avez pas reconnu ? Le poids des années rend les acteurs méconnaissables ? Avec quelques kilos en moins et les coupes de cheveux d’époque, vous vous rappelez maintenant ?

danone-greek-trio

Sorry Coke and Pepsi

On ne verra pas cette dernière campagne de Sodastream au SuperBowl.

Tandis que son égérie Scarlett Johansson fait face aux critiques, sa pub aurait été recalée à la suite de pressions de Pepsi et Coca.
Sodastream est une firme israélienne qui propose de concevoir ses propres sodas pétillants et ainsi s’affranchir des bouteilles plastiques. Un procédé écologique qui a dû séduire Scarlett Johansson. Or, celle-ci est aussi l’égérie d’Oxfam depuis 2007.

À travers le monde, Oxfam s’emploie à trouver des solutions concrètes et innovantes pour que chacune et chacun puisse sortir de la pauvreté et se réaliser pleinement.

Cette dernière s’est dit choquée de voir l’actrice devenir l’emblème de Sodastream. En effet, Oxfam dénonce l’implantation d’une des usines Sodastream dans une colonie israélienne de Cisjordanie, considérant que «le business en provenance des colonies alimente la pauvreté et va à l’encontre des droits de la communauté palestinienne».

Et comme si cela ne suffisait pas, Sodastream fait face à une seconde polémique. Dans le spot SodaStream destiné au SuperBowl, Scarlett Johansson conclut par «Sorry, Coke and Pepsi».
Un tacle qui n’aurait visiblement pas plus aux deux géants du soda, habitués à se tirer dans les pattes mais pas à faire face aux attaques extérieures qui, semble-t-il, auraient fait pression afin de faire recaler ce spot. Chose faite!

 

 

 

6ème sens de Papa

Moi papa. Toi ma fille. Moi protéger toi!!! Sinon, il y a la Hyundai Genesis, équipée d’une technologie anti-collision.

La voiture du futur est intelligente, et même si ne vole pas encore, elle peut nous éviter les accidents car elle est équipée de capteurs qui enclenchent les freins en cas de risque de collision. Un moniteur de conduite en permanence à ses côtés.

D’où vient donc cette idée? De papas comme moi, dotés d’un instinct protecteur, voire d’un sixième sens, qui empêchent nos précieux de se blesser.

Make Love, Not War – Axe

Axe vient de dévoiler la nouvelle publicité qui sera diffusée à l’occasion du Super Bowl qui aura lieu le 2 février prochain aux États-Unis.

Make_love_not_war_AXE

La finale du Super Bowl est regardée par plus de  110 millions de spectateurs à travers le monde. Inutile de dire que c’est une immense vitrine médiatique incontournable pour les marques. Celles-ci doivent rivaliser d’ingéniosité pour capter le téléspectateur.
Cette année donc, c’est Axe qui dévoile en premier son arme publicitaire en présentant sa nouvelle gamme de déodorants « Axe Peace ».

Version longue :

Dans ce spot, Axe réinterpréter de grands événements militaires ou des tensions diplomatiques.
L’accent est mis sur le thème de la guerre des références visuelles. De Apocalypse Now aux événements de la place Tiananmen en passant par la Corée du Nord et le conflit syrien.

Version courte :

Habituellement client d’un humour sexiste, avec de belles formes mises en évidence, Axe fait un contre-pied très réussi qui s’accompagne également d’affiches publicitaires.

axe-make-love-not-war-1 axe-make-love-not-war-2