Culture

Petit Prince


– Adieu , dit-il …
– Adieu , dit le renard . Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux.
– L’essentiel est invisible pour les yeux , répéta le petit prince , afin de se souvenir.
– C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.
– C’est le temps que j’ai perdu pour ma rose … fit le prince, afin de se souvenir.
– Les hommes ont oublié cette vérité, dit le renard. Mais tu ne dois pas l’oublier. Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. Tu es responsable de ta rose…
– Je suis responsable de ma rose … répéta le petit prince afin de se souvenir.

Chu Ru Ping An

Le nouvel an s’appelle  » Guo Nian « .
La légende dit que le Nian était un animal féroce qui descendait de ses montagnes la veille du nouvel an pour trouver de la nourriture. Il mangeait les animaux domestiques et même les humains et tout le monde fuyait devant lui.
Jusqu’à ce qu’on découvre qu’il était terrorisé par le rouge, le feu et le bruit.
Pour l’empêcher de venir les villageois peignaient leurs portes en rouge, allumaient du feu devant et faisaient du bruit en tapant sur des objets.
Maintenant, on se contente d’utiliser beaucoup de rouge pour les décorations et de faire éclater un maximum de pétards le jour du nouvel an.
Les visites que l’on se fait le jour du nouvel an avaient à l’origine pour but de se féliciter d’avoir empêché le nian de venir.

Courage et culot

Le courage, c’est rentrer saoul au milieu de la nuit, voir sa femme qui attend avec un balai en main et lui demander « t’es encore en train de nettoyer ou tu t’envoles quelque part ? »

par contre

Le culot, c’est rentrer saoul au milieu de la nuit, entouré d’un nuage de parfum, du rouge à lèvres sur les vêtements, voir sa femme qui attend avec un balai en main, lui taper sur les fesses et lui dire : « t’énerve pas,c’est ton tour ! ».